II. LE PLACEMENT DE LA VOIX

De multiples facteurs interviennent au cours de l'émission vocale, une double interaction transitive les uns avec les autres, comme pourrait l'illustrer le schéma suivant.

Citons quelques exemples.

I) DE L'INFLUENCE DU PSYCHISME SUR L'EMISSION VOCALE.

  • Le larynx qui est un sphincter peut très facilement se resserrer sous le coup d'une émotion ou d'un stress (étymologiquement le mot angoisse signifie étroit) et altérer l'émission vocale via l'instrument, c'est-à-dire la voix.
  • On peut parler de manière détimbrée soit par timidité, soit par tradition familiale ou culturelle. On peut au contraire essayer de donner artificiellement à sa voix plus de formant grave afin, le croît-on, de lui donner plus d'autorité. C'est le cas, par exemple, des enfants leaders des cours de récréation, qui sont de ce fait souvent victimes de forçage vocal.

2) DE L'INFLUENCE DE LA QUALITE DE L'EMISSION VOCALE SUR LE PSYCHISME DU LOCUTEUR.

  • Etre écoutée du fait de son autorité ou de sa séduction vocale donne évidemment une assurance à la personne qui parle. Tranquillité qui lui permet d'éviter ou, en tout cas, de réduire les surenchères de comportement: Assertion qu'il est facile d'inverser. Nous avons tous été le témoin (si ce n'est la victime), au cours d'une réunion ou d'un repas, des tentatives vaines de quelqu'un pour se faire écouter. Négation de soi qui ne peut évidement être que déstabilisante.
  • De plus, il semble qu'il y ait une forte influence de l'ouïe sur la vue. Ainsi la façon de percevoir visuellement quelqu'un serait loin d'être indépendante de la qualité de son émission sonore (cf. « de l'orateur » et « la face cachée de la voix » dans les dossiers ci-joints).

3) DE L'INFLUENCE DE LA POSTURE.

Il s'agit dans ce cas d'analyser l'influence de la posture sur la phonation et d'en étudier la réciproque. Cas particulier des interactions plus générales entre la structure et la fonction Le développement du site Internet que j'ai évoqué plus haut relatera plus en détail le travail de l'équipe (qui je le rappelle comprend un ostéopathe, M. Jean-Pierre GARDENT, spécialisé dans ce domaine ainsi qu'un chirurgien dentiste, Mme le Docteur SAXONOFF spécialiste des problèmes A.T.M. attachée à l'Hôpital TENON). Nous avons ensemble, mis en place dans cette perspective un protocole de recherche sur ce sujet (cf dossier ci-joint).

Je ne donnerai ici que deux exemples de cette influence réciproque.

  • Influence d'un problème d'articulation temporo-mandibulaire (A.T.M.) sur la phonation. Les cas de précocité de contact dentaire (à la fermeture de la bouche, une dent entre en contact prématuré avec une autre), en créant une sorte de porte à faux lors de la fermeture peuvent, du fait du bruxisme provoquer un spasme d'un des temporaux altérant la phonation en déréglant les mouvements de la mandibule. Le bruxisme nocturne par exemple est de l'ordre de 4 h à 6 h par nuit et génère des pressions très importantes.
    Ce spasme des muscles temporaux perturbe la respiration crânienne. Respiration qui joue un rôle important dans l'équilibre des chaînes posturales descendantes. Cette perturbation se transmet donc en partie à la structure.
    L'os hyoïde joue un rôle fondamental dans la phonation. Cet os, véritable nacelle reliée à la mandibule, aux cervicales (c3, c4), aux clavicules et au sternum, est évidemment atteint par cette perturbation. Entraînant une altération de la mécanique phonatoire.
  • Influence de l'intoxication de l'aponévrose du psoas sur le mouvement de la coupole diaphragmatique. Ce muscle très puissant (le plus puissant du corps) s'attache à l'une de ses extrémités au même endroit de la colonne vertébrale que le diaphragme thoracique. La proximité du foie fait que ce muscle peut se contracter parfois de manière durable entraînant du fait des croisements entremêlés de ses piliers avec ceux du diaphragme, une perturbation dans le mouvement de cette coupole, donc dans la respiration, donc de la phonation.

4) DE L'INFLUENCE DE LA PHONATION SUR LA POSTURE

J'ai fait constater par un médecin et un kinésithérapeute le fait que parfois, au cours des séances de placement de la voix, des douleurs dorsales apparaissent ou au contraire disparaissent L'oreille étant un centre de l'équilibre, il semble que les modification de la qualité spectrale du son du locuteur puisse induire un changement dans sa posture.

5) DE L'INFLUENCE DE L'EMISSION SUR L'INSTRUMENT.

L'apparition de nodules sur les cordes vocales peut être le résultat d une manière physiologiquement incorrecte de parler.

6) DE L'INFLUENCE DE L'INSTRUMENT SUR L'EMISSION

Une altération clinique du larynx peut, par exemple, entraîner une dysphonie qui disparaîtra après traitement:de la cause altérante.

Dans le cadre de la formation qui nous occupe il n'est évidemment question que de prévention. Nous nous attachons donc à soigner la qualité de l'émission vocale, sans compétence (et sans intention) à intervenir directement sur le reste, c'est à dire sur les trois fonctions qui occupent les sommets du triangle schématique de ce chapitre.

Mais comme nous l'avons brièvement évoqué ci-dessus, l'acquisition d'une voix bien placée ne peut-être que bénéfique aux fonction citées comme étant en corrélation avec la qualité de l'émission vocale.

Sals'opera et autres

CD SAls opera

Emission chez Y. Calvi

Projet pour l'Ecole

Extraits de son livre

Devenir partenaire

Rapport au ministre